Députée de la Drôme
Membre de la Commission des Affaires étrangères
Membre de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes

Entrez votre texte ici

Adoption de la déclaration du Gouvernement relative à la stratégie nationale du plan de déconfinement dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Covid-19 (application de l'article 50-1 de la Constitution)

Mon activité parlementaire

Le 28 avril 2020 a été votée à l’Assemblée nationale la déclaration du Gouvernement relative à la stratégie nationale du plan de déconfinement dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19, présentée à la tribune de l’Assemblée par le Premier ministre. 

 

Origine de la déclaration 

Cette déclaration du Gouvernement a pour but, dans le contexte de crise et d’état d’urgence sanitaire, de dessiner les étapes de déconfinement du territoire français. Edouard Philippe a donc ddéveloppé les modalités du déconfinement qui s’opérera lundi 11 mai 2020. Sa présentation a été suivie d’un débat et d’un vote des parlementaires. 

 

Objectifs et principales dispositions de la déclaration 

I – Grandes réflexions sur ce plan de déconfinement 

La prudence est de mise quant au lancement de ce déconfinement « aussi attendu que redouté », et qui demeure toujours soumis à des possibilités de restriction si la situation s’aggravait, en raison du risque sous-jacent de seconde vague. Tout le dispositif repose sur le civisme de la population. 

 

II – Trois priorités : protéger, tester, isoler  

Trois priorités sont définies dans ce plan : 

- protéger, via par exemple l’instauration du port du masque obligatoire pour les usagers des transports en commun, les enseignants et les élèves à partir du collège ou encore le respect des gestes barrières et des mesures de distanciation physique dans les commerces, au travail, etc ;

- tester, avec l’ambition de réaliser au moins 700 000 tests virologiques hebdomadaires d’ici au 11 mai ;

- isoler, grâce à la création de « brigades » chargées de casser les chaînes de contamination en recherchant les cas contacts, les testant et les isolant pour 14 jours, soit à domicile soit dans un lieu « mis à sa disposition », comme les hôtels réquisitionnés. 

 

III – Plan de réouverture des lieux publics 

La progression du déconfinement se fait par étapes de trois semaines, avec une réouverture au 11 mai des commerces, crèches et écoles primaires, des petits musées et bibliothèques. Le 18 mai, les collèges pourront rouvrir. Une décision sera prise concernant les cafés, restaurants et lycées fin mai/début juin. 

 

Les événements de plus de 5 000 personnes sont annulés jusqu’à septembre, les plages fermées jusqu’au 1er juin, les parcs et jardins pourront rouvrir uniquement dans les départements les moins atteints par l’épidémie. 

 

Les transports interrégionaux seront réduits et une attestation avec motif impérieux sera nécessaire pour se déplacer à plus de 100 kilomètres de son domicile. Toutefois, les attestions de sortie ne sont plus nécessaires. 


Articles similaires

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.