Députée de la Drôme
Vice-Présidente de la Commission des Affaires étrangères
Membre de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes

Entrez votre texte ici

Fil d'info

Informations de Jean-Michel BLANQUER, ministre de l'Education.

"Préparer les élèves à leur avenir" est l'une des priorités de l'année scolaire 2018-2019. À quelques jours de la rentrée, le ministre de l'Éducation nationale a indiqué que l’École portait une politique de progrès social qui consiste à donner davantage à ceux qui ont besoin de plus, qui passe notamment par la réforme des lycées généraux, technologiques et professionnels. Ces transformations sont portées par un état d’esprit, celui de la confiance. Pour les lycéens par exemple, cela signifie davantage de liberté et de temps pour concevoir leur projet d’orientation ainsi que des enseignements nouveaux qui accordent une large place au numérique.

Vers le nouveau baccalauréat général et technologique en 2021

L'essentiel

 

Le baccalauréat est un repère essentiel dans la scolarité des élèves. Sa trop grande complexité et son manque de lisibilité ne garantissent pas assez la réussite dans le supérieur. Aujourd’hui, seuls 27 % des étudiants obtiennent leur licence en trois ans. À compter de la session 2021, le baccalauréat général et technologique est donc remusclé pour en faire un véritable tremplin vers la réussite. Les élèves qui entrent en 2de cette année sont les premiers concernés. En amont, le lycée est repensé afin de mieux accompagner les élèves dans la conception de leur projet d’orientation et dans l’acquisition des connaissances et des compétences nécessaires à leur poursuite d’études.

Les premières évolutions de la classe de seconde

L'essentiel

 

Dans le cadre de la réforme du lycée et du baccalauréat 2021, la classe de 2de (générale, technologique et professionnelle) fait l’objet de premières évolutions à la rentrée 2018. Au mois de septembre, tous les élèves passent un test de positionnement en français et en mathématiques pour faire le point sur leurs connaissances et leurs besoins. Les heures d’accompagnement personnalisé leur permettent de consolider leurs acquis. L’accompagnement des élèves dans la conception de leur projet d’orientation est renforcé grâce à un temps dédié.

Transformer la voie professionnelle

L'essentiel
 

La transformation de la voie professionnelle est indispensable pour permettre une meilleure insertion des jeunes sur le marché du travail. Le chômage des jeunes s’élève aujourd’hui à 20 % en France contre 15 % en Europe et 6 % en Allemagne. De même, le renforcement de la voie professionnelle est essentiel pour assurer le rebond économique de notre pays.

Cette transformation poursuit donc deux objectifs : d'abord, valoriser la voie professionnelle auprès des élèves grâce à un meilleur accompagnement et grâce à des parcours plus progressifs et divers.

Ensuite, il s'agit de placer les formations du lycée professionnel à la pointe des métiers de demain. La voie professionnelle doit prendre pleinement en compte les mutations contemporaines et notamment les conséquences de la révolution numérique et de la transition énergétique.

Mieux accompagner les élèves dans la conception de leur projet de poursuite d’études ou d’insertion professionnelle

L'essentiel

 

Pour permettre à tous les élèves de s’épanouir dans un projet en cohérence avec leurs aptitudes et leurs aspirations, l’accompagnement des élèves est renforcé au collège et tout au long du lycée. Les différents acteurs de l’orientation sont coordonnés selon des modalités nouvelles pour offrir une orientation plus personnalisée et progressive du collège au lycée. Les régions, au plus près des réalités territoriales, vont contribuer à renforcer le service d’orientation.


Articles similaires

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.