Députée de la Drôme
Présidente de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes
Membre de la Commission des Affaires étrangères

Entrez votre texte ici

Soutien au peuple ukrainien.

29 Mar 2022 Mireille Clapot En Commission des Affaires étrangères

Comme vous tous, je suis profondément touchée par l’invasion russe et les combats en Ukraine. Cette situation marque un tournant dans l’histoire européenne et mondiale, et aura un impact durable sur nos vies.

Engagée sur les problématiques sécuritaires en Europe de l’Est depuis plusieurs années, j’ai mis toute mon énergie de parlementaire au service d’une résolution du conflit par la diplomatie. Ce mois de février a été organisé par de nombreuses réunions de la commission des affaires étrangères dont je fais partie, et de nombreux débats et interviews. J’ai ainsi eu l’opportunité d’apporter mon point de vue et de questionner le Ministre des Affaires Etrangères, Monsieur Jean-Yves Le Drian, ainsi que le Secrétaire d’ Etat chargé des Affaires Européennes, Monsieur Clément Beaune.

Lors de mes interventions, j’ai tout d’abord souhaité apporter mon soutien le plus absolu au peuple ukrainien, en proie à une violation de leur souveraineté, et les mettant dans une situation de détresse humanitaire insupportable. Je suis admirative de la façon dont le peuple ukrainien et le Président Volodymir Zelenski se battent pour défendre leur liberté et leurs valeurs.

Les réactions internationales dénonçant à la quasi-unanimité cette invasion de la part de la Russie de Vladimir Poutine est le signe de cet attachement des peuples aux principes de souveraineté et de démocratie. La France, l’Europe, et les pays alliés ont ainsi apporté une réponse d’une grande sévérité, transformant la Russie en « paria » sur la scène mondiale. Les sanctions économiques multiples ont déjà un impact dévastateur sur l’économie russe, et cela va continuer. En parallèle, nous apportons un soutien militaire conséquent et inédit dans l’histoire afin de permettre au peuple ukrainien de continuer à protéger leur pays.

En tant que Présidente de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes (CNSP), j’ai aussi souhaité informer sur les risques de cybersécurité liés à ce contexte. En effet, il ne faut pas oublier que la guerre ne se fait pas que par des affrontements armés, mais que des attaques cyber sont aussi un vecteur important de déstabilisation d’un pays. Comme tant d’autres pays, la France subit depuis plusieurs années des attaques numériques : dès le début de l’invasion, des milliers de français ont été coupé d’internet suite à une offensive sur un réseau satellitaire. A ce titre, le secrétaire d’Etat chargé des affaires européennes m’a réaffirmé l’investissement de la France dans la protection numérique de nos concitoyens, qui s’est trouvée renforcée devant les menaces que représentent les attaques russes.

Cette guerre a montré aux européens que nos valeurs humanistes, de liberté, de démocratie, ne sont jamais acquises, et qu’il nous incombe de les défendre face à la menace que représente le modèle prôné par Vladimir Poutine. Car cette guerre aux portes de l’Europe est une menace pour nous tous, c’est pourquoi il nous agir de manière décidée pour assurer notre sécurité et celle du peuple ukrainien. Par la sévérité des sanctions adoptées, l’Union Européenne, sous la Présidence de la France, a montré sa capacité à être une force politique majeur. Et si le président russe s’est montré d’une agressivité sans précédent, nous devons rester collectivement extrêmement vigilant face à toute escalade qui engendrerait un conflit hors de contrôle. En parallèle de ces sanctions, j’appelle à maintenir un dialogue nécessaire pour régler ce conflit par la diplomatie, et trouver une issue positive aux questions soulevées par l’invasion russe.

Ensemble nous continuerons de soutenir le peuple ukrainien.

 


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion