Députée de la Drôme
Vice-Présidente de la Commission des Affaires étrangères
Membre de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes

Entrez votre texte ici

Mes actions

Mobilité inclusive

Mireille Clapot est particulièrement attachée au thème de la mobilité. Ainsi a-t-elle créé en 2015 l'association Mobili-Tain-Tournon qui œuvre pour la mobilité sur le territoire d'Arche-Agglo.

Le thème de la mobilité inclusive, c'est-à-dire la capacité pour tous de pouvoir se déplacer, est donc logiquement devenu pour Mireille Clapot une priorité puisqu'il est au carrefour de nombreuses problématiques sociales et économiques. En effet, la mobilité conditionne fortement l'accès à un travail, à un logement, aux loisirs, à la culture ou encore à la santé. C’est un facteur clé d'insertion sociale et de développement économique, qui révèle certaines inégalités hommes-femmes.

La députée est donc aujourd’hui fière de pouvoir inscrire sa démarche territoriale de promotion de la mobilité inclusive dans le cadre des assises nationales de la mobilité qui ont été lancées en septembre 2017 par Élisabeth Borne, ministre chargée des transports. Le premier acte de cette démarche proactive a été l'organisation d'un atelier territorial consacré à la mobilité inclusive et l'emploi le 27 novembre 2017, avec les grands acteurs du secteur en Drôme-Ardèche.

Accès aux soins et services publics

Chaque être humain a droit à bénéficier de soins pour préserver sa santé. Notre système de sécurité sociale, bien qu’imparfait, assure l’accès à un médecin traitant, à des spécialistes, à l’hôpital, à des médicaments, à des actes médicaux. Il nous faut consolider ces acquis et anticiper le vieillissement de la population, pour permettre des soins dans des délais plus courts et, si nécessaire, des prestations à domicile. Lorsque l’autonomie fait place à une dépendance accrue, la solidarité nationale doit faciliter l’accompagnement humain et matériel par des aidants familiaux ou des soignants professionnels. L’éducation et les transports sont des facteurs d’émancipation que notre société doit préserver pour être inclusive. Les services publics dans les territoires périurbains et ruraux représentent un enjeu fort pour lequel je me battrai, en cohérence avec les engagements du gouvernement d’Edouard Philippe : dédoublement des CP, télémédecine, prévention, accompagnement des élèves handicapés….

La Poste

Emblème du lien entre des personnes séparées par des kilomètres pour le courrier, obligation légale pour les actes nécessitant des envois ou réception en recommandé, opérateur préféré des livraisons à domicile pour les nombreux acheteurs et vendeurs par correspondance : La Poste c’est tout cela. C’est aussi des visites 6 jours par semaine à domicile par des facteurs dévoués, une présence postale dans les villes, les banlieues et les villages où une clientèle de tous âges vient chercher des fonds et effectuer des transactions. Membre de la commission supérieure du numérique et des postes, Mireille Clapot attache beaucoup d’importance au maintien d’une présence postale au cœur de nos villages selon des modalités à discuter et surtout à vérifier avec les représentants des citoyens : bureau traditionnel ? facteur guichetier ? agence postale ? relais commerçant ? maison des services au public ? A chaque situation sa solution adaptée, mais l’intérêt général doit primer sur les idées reçues.

Emploi/ formation

Le travail permet l’autonomie financière. Le travail permet l’insertion dans la vie sociale. Le travail permet de se sentir utile. Emmanuel Macron, dans sa campagne présidentielle, a inscrit le travail au rang de ses priorités et c’est tout naturellement un des premiers chantiers entrepris par la ministre Muriel Pénicaud, en concertation avec les syndicats. Dans la 1ère circonscription de la Drôme, comme dans le reste du pays, la bataille pour que chacun puisse trouver un travail passe par des actions fortes. Il s’agit de libérer et protéger : libérer nos entreprises, surtout les petites, du trop-plein de contraintes administratives. Protéger le salarié, notamment en facilitant l’accès de tous à la formation, en étendant le bénéfice de l’allocation chômage à d’autres catégories de travailleurs. Je suis particulièrement sensible à ces questions, et je m’engagerai pour toutes les mesures qui permettront de pourvoir des emplois en tension, de faciliter la reconversion, de réaliser les projets de chacun.

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.