Députée de la Drôme
Membre de la Commission des Affaires étrangères
Membre de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes

Entrez votre texte ici

Mon activité parlementaire

Le 26 juin dernier, je suis intervenue à l’Hôtel de Lassay pour le lancement de la mobilisation des parlementaires pour la biodiversité.

 

Retrouvez mon intervention ci-dessous :

 

J-350 : dans 350 jours, le Congrès mondial de la nature s’ouvrira à Marseille.

 

La biodiversité, c’est l’affaire de tous les députés, et je vais vous dire pourquoi c’est aussi l’affaire des députés de la commission des Affaires étrangères.

Tout d’abord, merci à Marielle de Sarnez, présidente de cette commission, qui m’a chargée, en ma qualité de vice-présidente, de la représenter ici.

 

Depuis le début de la législature, la Commission des Affaires étrangères se montre active et pro active en matière de développement durable, en général, et de biodiversité en particulier.

 

D’abord, le choix de nos auditions et de nos tables-rondes que je vous invite à regarder en vidéo sur le site. Par exemple Achim Steiner, l’administrateur du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) sur les objectifs du développement durable.

 

Le 16 juillet, nous débattrons, suite à la publication du rapport alarmant de l’IPBES autour d’Anne Larigauderie, sa secrétaire exécutive, et de Yann Wehrling, ambassadeur délégué à l'environnement.

Le 10 juillet ce sera sur les enjeux stratégiques et environnementaux de l'Antarctique et de l’Arctique.

 

Par ailleurs, récemment, deux missions d’information ont été menées.

La première sur la diplomatie climatique par Nicole Le Peih et Bernard Deflesselles ; et l'autre sur les mers et les océans par Jean Luc Mélenchon et Joachim Son Forget, avec des propositions contre la pollution plastique, contre la surpêche, pour développer les aires maritimes protégées.

 

Ensuite, Jean François Mbaye a consacré un rapport à l’action diplomatique de la France en faveur de la protection de la biodiversité mondiale.

L’une de ses propositions phares est de conclure un accord stratégique entre la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) et le transport maritime pour lutter contre le trafic d’espèces sauvages menacées.

 

De plus, le grand texte porté par Hervé Berville, la loi de programmation de l’aide au développement, inclura explicitement la lutte en faveur de

la biodiversité.

 

Enfin, la ratification de traités ou l’approbation d’accords internationaux, qui bénéficient d’études d’impact, ce sont aussi des occasions d’œuvrer en faveur des objectifs de biodiversité.

 

Vous le voyez, la biodiversité : sa préservation et sa reconquête, est un sujet débattu à la commission des Affaires étrangères. C’est un sujet d’attention, et donnant lieu à des propositions.

 

Dans les 350 jours qui restent, nous resteront actifs pour cette cause.

 

 

Congrès Biodiversité

Articles similaires

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.