Ma Biographie

 

Mireille Clapot a exercé pendant 25 ans des responsabilités dans l’industrie, comme responsable marketing, puis achats. De 1985 à 1995, elle a notamment lancé des produits innovants à l’export : Bonnet cuisines, BSN Emballage, Markem Imaje. Puis, comme responsable des achats, de 1995 à 2006, elle a conduit des opérations de réduction de coûts et d’optimisation des achats et négocié des contrats d’achat à l’international, chez Thales Avionics ou la SNCF.

Après une mission comme DRH et Opérations à Decalog (éditeur de logiciel), elle rejoint la ville de Valence en 2007 comme responsable des achats. Elle devient directrice de cabinet du maire de Valence, président de Valence Agglo Sud Rhône-Alpes de 2009 à 2013. De 2013 à 2017, elle est directrice du développement et des relations entreprises à l’École Centrale de Lyon, grande école publique d’ingénieurs.

Cette carrière éclectique regroupe expériences dans le public et dans le privé, petites et grandes entreprises, en bonne santé ou en difficulté.

Mireille Clapot est ingénieure de formation : elle effectue sa prépa au lycée du Parc à Lyon, puis intègre l'École centrale de Paris dont elle est diplômée en 1985. Elle est également titulaire d’une maîtrise de lettres et amateure de littérature. Elle est mère de trois enfants adultes. Son ancrage territorial à La Roche de Glun (pays de l’Hermitage) l’a conduite à s’engager dans plusieurs associations culturelles et sportives.

Engagée depuis 1990 à Amnesty International, elle a déclaré plusieurs fois « devoir sa formation intellectuelle à cette organisation de lutte pour les droits de l'homme ». Elle co-fonde, en 1992, l'association Drôme-Néva-Volga, association d'amitié franco-russe. En 2015, elle fonde l'association Mobili-Tain-Tournon, qui oeuvre pour la mobilité sur le territoire de l'Hermitage Tournonais (désormais Arche Agglo), dans ses trois composantes : mobilité physique (déplacements, avec la promotion d'une navette fluviale Tain/Tournon) ; virtuelle, avec l'accès au numérique ; intellectuelle, avec l'accès à la culture.

Investie par En marche en mai 2017, elle est élue députée dans la première circonscription de la Drôme avec 56,89 % des voix au second tour.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.