Députée de la Drôme
Présidente de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes
Membre de la Commission des Affaires étrangères

Entrez votre texte ici

Oratrice sur le projet de loi "Lutte contre les inégalités mondiales"

Mon activité parlementaire

Le mercredi 17 février, j'ai été oratrice pour le groupe La République en Marche sur l'article 1 nouveau pour le passage en hémicycle du projet de loi sur la lutter contre les inégalités mondiales.

 

Retrouvez mon intervention ci-dessous :

 

On ne peut que se féliciter de l’ajout de cet article, introduit par la Commission des Affaires étrangères, visant à mettre en avant les objectifs majeurs de la politique de développement solidaire et de lutte contre les inégalités mondiales de la France. 

On peut s’en féliciter pour plusieurs raisons.

D’abord parce que, ces objectifs, placés judicieusement dès les premières lignes du projet de loi, leur donne une meilleure visibilité en plus que d’être détaillés dans le rapport annexé : le « cadre de partenariat global ».

Ensuite et surtout parce qu’il s’agit des objectifs les plus importants que la France entend mettre en œuvre dans sa politique de développement.

Rappelons, en effet, que cette politique vise notamment l’éradication de la pauvreté, la protection des biens publics mondiaux, la lutte contre les inégalités, la lutte contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition, la protection de la planète, la promotion des droits humains, le renforcement de l’État de droit et de la démocratie et la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Rappelons, également, qu’elle entend promouvoir un dialogue politique global avec les pays partenaires en association avec les représentants des sociétés civiles. Et que, incluant l’action humanitaire, elle veille à assurer la continuité entre les phases d’urgence, de reconstruction et de développement.

Rappelons enfin que cette politique promeut les normes internationales en matière de droits humains, de droit international humanitaire et de réalisation des objectifs de développement durable (ODD).

Ces grands objectifs s’alignent ainsi sur les 5 domaines clés définis, en 2015, par les Nations unies : Peuple, Planète, Prospérité, Paix et Partenariats. 

La France marque alors toute l’ambition qui est la sienne en matière de développement international et de partenariat multilatéral.

 

(seul le prononcé fait foi).

Hqdefault

Articles similaires

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion