Députée de la Drôme
Vice-Présidente de la Commission des Affaires étrangères
Membre de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes

Entrez votre texte ici

Une semaine à l’Assemblée

Lors de la semaine du 10 au 14 décembre l’Assemblée nationale a :

EN SÉANCE

L'Assemblée a voté en première lecture le projet de loi (PJL) de programmation 2018-2022 et de réforme de la justice. Réunie deux jours après l'adoption du texte par les députés, la Commission Mixte Paritaire (CMP) composée de 7 députés et de 7 sénateurs n'a pas pu s'accorder sur un texte commun. Le PJL est désormais renvoyé en nouvelle lecture devant la Commission des Lois de l'Assemblée Nationale.

 

L'Assemblée Nationale a adopté la proposition de loi (PPL) de réforme de la Caisse des Français de l'étranger (CFE). Cette réforme de la "sécurité sociales des expatriés" a pour but de moderniser l'offre tarifaire en simplifiant le système de cotisations et en unifiant le mode de calcul pour les cotisants de différentes catégories. Cette loi prévoit également de simplifier les conditions de remboursement en prenant notamment en charge le tiers payant dans un réseau de soins partenaire.

 

Les députés ont adopté en première lecture le projet de loi habilitant le Gouvernement à prendre par ordonnances les mesures de préparation au retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne. Le contenu des ordonnances dépendra de l’issue des négociations et ne pourra se substituer aux mesures de contingence qui seront prises par l’Union européenne. En cas de conclusion d’un accord entre l’UE et le Royaume-Uni, le projet de loi prévoit que le gouvernement pourra prendre des mesures de mise en œuvre de cet accord, notamment pour les aménagements requis par le rétablissement du contrôle des marchandises et des passagers à destination ou en provenance du Royaume-Uni à l’issue d’une éventuelle période de transition. Le texte fait désormais l'objet d'une Commission Mixte Paritaire (CMP) avec le Sénat.

 

EN COMMISSION DES AFFAIRES ETRANGERES

  • Audition de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères.
  • Compte rendu de la mission aux Comores, du 14 au 19 octobre 2018, d'une délégation de la commission des affaires étrangères conduite par Mme Laetitia Saint-Paul et composée de Mmes Annie Chapelier, Monica Michel, Bérengère Poletti.
  • Audition de M. Georges Malbrunot, journaliste au Figaro spécialiste du Moyen-Orient, sur " L'Arabie saoudite et son environnement régional ".

La semaine du 17 au 21 novembre l’Assemblée étudiera :

EN SÉANCE

L'Assemblée Nationale examinera en nouvelle lecture de Projet de Loi de Finances 2019.

 

EN COMMISSION

La Commission des Lois examinera en nouvelle lecture le PJL de programmation 2018-2022 et de réforme de la justice suite à la CMP non concluante.

 

La Commission des Affaires sociales examinera le projet de loi sur les mesures d'urgence économiques et sociales. Proposé suite aux annonces du Président de la République le 11 décembre, le texte doit être adopté par l'Assemblée et le Sénat avant les vacances scolaires. Le premier article de ce PJL prévoit d'exonérer d'impôt sur le revenu et de cotisations sociales les primes exceptionnelles versées avant le 31 mars 2019, pour les salariés rémunérés jusqu'à 3600€ nets par mois, et pour un montant de 1000€ minimum. Le deuxième article supprime les cotisations sociales sur les heures supplémentaires à partir du 1er janvier 2019. Le troisième et dernier article prévoit de rétablir le taux initial de CSG pour les retraités dont les revenus, pour une personne seule, sont inférieurs à 2000 € nets par mois. Un remboursement de la CSG versée est prévu au plus tard le 1er juillet 2019.

 

EN COMMISSION DES AFFAIRES ERTANGERES

La Commission des Affaires étrangères auditionnera Pascal Teixeira Da Silva, ambassadeur chargé des migrations, sur le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières (dit "Pacte de Marrakech"). Ce pacte, non contraignant juridiquement,  a pour but de fixer 23 objectifs pour « améliorer la coopération en matière de migrations internationales ». Il prévoit de collecter plus de données pour analyser les flux migratoires, de lutter contre les facteurs négatifs en amont de la migration, de lutter contre les passeurs et la traite des personnes, ainsi que d'assurer des services de base une fois les migrants arrivés dans un pays.

  • Audition de M. Pascal Teixeira Da Silva, ambassadeur chargé des migrations, sur le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.
  • Présentation et vote sur le rapport d'information sur " Quel nouveau partenariat avec l'Afrique après Cotonou ? " (M. Jérôme Lambert et Mme Valérie Thomas, co-rapporteurs).

Articles similaires

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.