Députée de la Drôme
Membre de la Commission des Affaires étrangères
Membre de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes

Entrez votre texte ici

Commission des Affaires étrangères : audition de Jean-Yves Le Drian

En Commission des Affaires étrangères

Lors de la Commission des Affaires étrangères du mercredi 20 mai 2020, nous avons auditionné M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères.

 

Retrouvez mon intervention ci-dessous :

 

Marielle de Sarnez : Mireille Clapot. 

Mireille Clapot : Merci Madame la présidente et merci Monsieur le ministre.  

Je voudrais d'abord repréciser sur le sujet d'Israël et du projet d'annexion d'une partie de la Cisjordanie occupée depuis 1967. On est entre gens intelligents, on sait qu'il y a d'une part les affaires intérieures d'Israël avec la formation d'un nouveau gouvernement, avec une opinion qui est composite, qui n'est pas homogène, il y a le droit international avec des accords en processus de paix, il y a des intérêts conjoints français et israéliens parmi lesquels la santé et la stabilité de la région, et puis il y a la position de la représentation nationale française que nous sommes. Je pense que ce projet d'annexion est dangereux, qu'il faut le contester, je remercie le ministre d'avoir été clair à la suite de Nicolas de Rivière à l'ONU. 

Alors ma question rapidement, c'est sur les plus vulnérables d'entre les vulnérables, c'est sur les prisonniers dans le monde : ils sont 11 millions c'est autant que la population de la Grèce. Que ça soit en Iran, vous l'avez citée, vous n'avez pas prononcé le nom de Nasrin Sotoudeh mais on y a tous pensé parce que c'est une défenseure des droits humains ; en Turquie, en Egypte avec Rami Shaath, Zyad El Elaimy, les préconisations de l'ONU et de l'OMS ne sont pas toujours respectées. Or il ne s'agit pas que d'une question de droits humains, ça justifierait déjà, mais c'est aussi une question de santé publique parce que la promiscuité et l'accès aux soins de santé n'est pas effective quand il y a une surpopulation dans les prisons. Merci de nous dire ce qui peut être fait au nom de la France pour ces prisonniers.

Marielle de Sarnez : Merci beaucoup.
 

Commission des Affaires étrangères : audition de Jean-Yves Le Drian

Articles similaires

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.