Députée de la Drôme (1ère circonscription)
Présidente de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes
Vice-Présidente de la Commission des Affaires étrangères

Entrez votre texte ici

Commission des Affaires étrangères : audition de Peter Maurer

23 Avr 2020 Mireille Clapot En Commission des Affaires étrangères

Lors de la Commission des Affaires étrangères du mercredi 22 avril 2020, nous avons auditionné M. Peter Maurer, président du Comité international de la Croix-Rouge.

 

Retrouvez mon intervention ci-dessous :

 

Marielle de Sarnez : Mireille Clapot.

Mireille Clapot : Merci Madame la présidente, chère Marielle, Monsieur le président merci pour votre propos liminaire et votre présence ici, et merci d'avoir évoqué la question des prisons sur laquelle je comptais vous interrogez. 

Les prisonniers dans le monde, c'est 11 millions de personnes détenues, donc c'est une potentielle bombe à retardement, et les prisonniers, on le sait, sont les réprouvés parmi les réprouvés, souvent hors du droit, hors des yeux, et donc il se passe un certain nombre de choses inquiétantes que vous avez rappelé : surpeuplement, manque de soins médicaux, piètres conditions d'hygiène et sanitaires.

Deux exemples de pays auxquels je m'apprête à écrire : ce sont la Turquie et l'Égypte. En Égypte, les visites aux prisonniers ont été interrompues donc il n'y a plus de témoins et d'aide extérieure pour soulager la condition des prisonniers et aucune autre mesure préventive contre l'épidémie. La Turquie a pris des mesures pour désengorger les prisons mais a laissé derrière les barreaux les militants et défenseurs des droits humains, les journalistes et les opposants pacifiques, qui sont en fait des prisonniers d'opinion.

Il y a eu certes des réactions et prises de position sur le plan international, comme le 25 mars celle du Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme, qui exhortait les gouvernements à prendre des mesures d'urgence afin de protéger la santé et la sécurité des personnes privées de liberté, et vous avez vous-même mentionné les appels de certaines autorités de directeurs de prison ou autorités de justice, parce que ces prisons pourraient devenir un foyer d'épidémie.

Est-ce que vous pouvez nous en dire un petit peu plus, en particulier sur les deux pays que j'ai mentionné, Turquie et Égypte ? Merci.

Marielle de Sarnez : Merci beaucoup, Madame Clapot.

video-play-icon
Hqdefault

Articles similaires

Derniers articles

Fête Nationale de l'Albanie : 110e anniversaire de l'indépendance

Crise énergétique : les dispositifs d'aides

Inscription de l’interruption volontaire de grossesse dans la Constitution : une seule victoire, celle des femmes

Catégories

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion