Députée de la Drôme
Membre de la Commission des Affaires étrangères
Membre de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes

Entrez votre texte ici

L’activité qui reprend avec la nécessité de faire vivre les acteurs culturels

Mon activité parlementaire

La crise du Covid a frappé tous les secteurs d’activité, et il semble aujourd’hui urgent d’accompagner la reprise de nos acteurs culturels.

Le plan de relance présenté le 3 septembre dernier prévoit d’allouer 2 milliards d’euros au domaine de la Culture, particulièrement frappé par la crise sanitaire. 

Comme l’a rappelé Roseline Bachelot, la culture est un « secteur économique qui représente sept fois l’industrie automobile ». En 2018, la culture représentait plus de 2% du PIB et a généré près de 700 000 emplois, soit 2,5% de la population active. 

 

Plan d’urgence suite à la crise du Covid (budget spécifique à la Culture)

  • 856 millions d’euros d’aides spécifiques pour la culture
  • 849 millions d’euros à destination des intermittents 
  • 5 millions d’euros ont été débloqués par le ministère de la Culture pour assurer le versement de cinq aides sociales (4 au montant forfaitaire de 1000€, la dernière au montant forfaitaire de 100€) pour les artistes et techniciens du spectacle qui ne bénéficieraient pas des aides actuelles

 

Plan de relance

  • 5 grandes priorités :

- restauration du patrimoine ;

- aide au spectacle vivant et aux établissements publics de création ;

- soutien aux artistes et aux jeunes créateurs ;

- consolidation des filières culturelles stratégiques ;

- investissement pour les industries culturelles et créatives.

 

  • Patrimoine des territoires

614 millions d’euros seront consacrés à la remise en état de notre patrimoine, ce qui permettra de développer notre attractivité, notre rayonnement à l’étranger, et la fréquentation de nos établissements. 

 

  • Musées et monuments 

Les établissements patrimoniaux ont enregistré une baisse considérable de leur fréquentation – entre -40% et 80%-. Ces chiffres s’expliquent par la fermeture des frontières pendant la crise sanitaire, et donc l’absence de touristes internationaux. 

Pour accompagner les musées qui participent au rayonnement de notre patrimoine culturel, il est prévu de leur allouer 334 millions d’euros.  

 

  • Création artistique : spectacle vivant et arts visuels

Les mesures barrière imposées par la situation actuelle ne permettent pas d’accueillir le public dans des conditions normales. En 2020, le secteur de la création artistique constate plus de 7 milliards d’euros de pertes. Pour conduire au mieux la reprise son activité, 426 millions d’euros lui seront accordés.

 

  • Emploi artistique, jeune création et enseignement supérieur

113 millions d’euros seront consacrés à la modernisation des établissements d’enseignement supérieur culturel, à la commande publique (dédié en priorité aux jeunes) et au soutien des jeunes frappés par la crise.

 

  • Filières culturelles stratégiques

Il s’agit de consolider et moderniser nos secteurs stratégiques en investissant 428 millions d’euros.

- 140 millions d’euros seront versés à la Presse

- 53 millions d’euros seront consacrés au Livre (en finançant notamment des achats de livres par les bibliothèques aux librairies). Au total, sur deux ans, la filière livre bénéficiera de 89 millions d’euros grâce aux crédits ouverts en 2020 avec la troisième LFR.

- 165 millions d’euros seront alloués au Cinéma et à l’audiovisuel 

- 70 millions d’euros seront versés à l’audiovisuel public

 

  • Industries culturelles et créatives

Pour développer notre patrimoine numérique sur la scène internationale, 19 millions d’euros seront consacrés à aux industries culturelles et créatives (ICC). S’ajoute à ce plan, une stratégie avec Bercy pour accélérer la transition numérique de nos ICC.


Articles similaires

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.