Députée de la Drôme
Présidente de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes
Membre de la Commission des Affaires étrangères

Entrez votre texte ici

Tour à Vélo autour de la loi Climat et Résilience

Mes actions en circo'

L’écologie ne doit pas se cantonner aux grands discours, elle doit être au quotidien au plus proche de tous les citoyens. C’est pour cela que j’ai voté en faveur de la loi climat & résilience, qui est une loi « du dernier kilomètre », inscrivant des changements concrets dans la vie des Français.

A cette occasion j’ai tenu à organiser un tour à vélo de ma circonscription afin de mettre en lumière les avancées concrètes permises par ce projet de loi.

Ainsi, j’ai visité le nouveau groupe scolaire à Mercurol-Veaunes, financé en partie par le Plan de relance, et qui se trouve être un modèle d’économie d’énergie. Je tiens à féliciter le Maire Michel Brunet pour cette belle réussite qui va permettre une amélioration considérable du cadre de vie des enfants et des enseignants, et profiter à l’éducation des élèves de primaire et maternelle.

Nos habitudes de consommation sont un enjeu essentiel dans la transition écologique, c’est pour cette raison que j’ai rencontré les associations de consommateurs et un réparateur d’électroménager. Ce fut ainsi l’occasion d’échanger sur l’indice de réparabilité et le score carbone dont la présence sur l’étiquette sera très prochainement généralisée. Ces rendez-vous furent également l’occasion de parler des attentes de nos concitoyens en matière de logement, de service public et de qualité de l’air.

D’après les données du Parlement Européen, les transports sont responsables de près de 30% des émissions totales de CO2 de l'Union européenne. Parmi ces émissions, 72% proviennent du transport routier. C’est pourquoi j’ai tenu à rencontrer la direction régionale de Vinci Autoroutes. Des efforts sont à souligner de la part de l’entreprise qui électrise sa flotte de véhicules et s’équipe de panneaux solaires et dont certains investissements rejoignent les dispositions de la loi climat résilience : création de parkings relais, expérimentation de voies réservées aux véhicules covoiturant ou faiblement émetteur. Cependant, les grands investissements comme le recouvrement de l’autoroute A7 ne figurent pas au programme de l’entreprise.

L’agriculture est également directement concernée par l’écologie, c’est pourquoi j’ai tenu à rencontrer le président de la chambre d’agriculture de la Drôme. La loi Climat et Résilience aborde la question des engrais minéraux azotés dont la réduction est programmée de façon volontaire à travers un plan national d’action et la mise en place d’une trajectoire de réduction des émissions d'ammoniac et de protoxyde d'azote. Autre sujet qui préoccupe les agriculteurs, ainsi que l’Etat : l’artificialisation des sols. Parallèlement à la privation de terrain agricole, elle entraîne une perméabilisation des sols nuisible à la biodiversité ; notons que les dispositions de lutte contre l’artificialisation sont renforcées dans la loi, via des schémas et une interdiction des bâtiments commerciaux de plus de 10 000 m2. Cela suffira-t-il à faire prendre conscience aux porteurs de projets et aux maires que certains projets doivent être revus à la baisse ? Il m’arrive d’en douter… Gardons tout de même espoir puisque des innovations existent, telles celle de l’entreprise de Chanos-Curson ayant développé un revêtement spécial qui laisse passer l’eau.


Articles similaires

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.