Députée de la Drôme
Membre de la Commission des Affaires étrangères
Membre de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes

Entrez votre texte ici

Actualité

Samedi 13 avril, à l'inviation de Voice of Ezidis, nouvelle association qui porte désormais la voix de cette communauté du Nord de l'Irak, martyrisée par Daesh, je me suis rendue à leur rencontre dans la Drôme lors de leur assemblée constitutive. J'ai tenu à rappeler ce que la France a fait, concrètement, pour que les crimes soient punis et les rescapés sauvés. Ainsi par exemple, à l'initiative de Nadia Mourad, prix Nobel de la paix, et du président Macron, 100 femmes Yezidis sont accueillies en France. 13 familles sont en Drôme chez des bénévoles accueillants. Jihan, sur la photo, rentre à l'université pour devenir ingénieure. Bravo à ces gens qui ont surmonté ces souffrances et à ceux qui les soutiennent. 

Retrouvez ci-dessous mon discours :

 

Je suis très honorée de votre invitation aujourd’hui pour le lancement de Voice of Ezidis et vous en remercie vivement.

Vice-présidente de la commission des Affaires étrangères, je suis particulièrement attentive à la situation des droits humains, pour lesquels je m’engage régulièrement.

Les atrocités commises par Daesh, en aout 2014, sur les populations yézidies, dans la région du Sinjar, au nord de l’Irak, m’ont beaucoup marquée.

Les hommes ont été exécutés sommairement, les femmes réduites à l'état d'esclaves sexuelles et les enfants, quand ils n’ont pas été tués, embrigadés, pour servir le « califat » naissant. Confinés sur les hauteurs, sans eau ni nourriture, les 20 000 à 30 000 personnes - selon le HCR - qui ont réussi à fuir ont dû attendre l’aide de la coalition internationale et des forces kurdes, qui ont ouvert un corridor humanitaire quinze jours après le début des massacres. On estime entre 500 000 et 700 000, le nombre de Yézidis dans le monde et près de 320 000 peuplaient la région du Sinjar avant l'intervention de l'EI. Ils ne seraient plus que 50 000 aujourd'hui… Cinq ans après ces dramatiques évènements, les plaies dans la communauté sont bien évidemment toujours béantes.

Outre les Yézidis, il faut rappeler que de nombreuses minorités religieuses ou ethniques ont été elles aussi victimes de persécutions systématiques en Irak et en Syrie. Daesh a ciblé les chrétiens d’Orient, mais aussi les chiites, les Turkmènes, les Kurdes ou encore les Shabaks.

Ces communautés ont été visées pour ce qu’elles sont. À travers elles, c’est la diversité religieuse, ethnique et culturelle que Daech a voulu faire disparaître. Cette organisation terroriste ne leur a offert que le « choix » entre l’asservissement, l’exil forcé ou la mort et n’a reculé devant aucun crime pour asservir les populations et opprimer les minorités.

Fort heureusement, fin mars, le "califat" autoproclamé de Daesh a été totalement éliminé, après la conquête du dernier territoire tenu par les jihadistes en Syrie. Je veux rendre hommage aux armées de la coalition internationale, dont la France fait partie, qui ont combattu les terroristes avec détermination, pour notre sécurité. En effet, un danger majeur pour notre pays est éliminé.

Pour autant, la menace demeure, la lutte contre les groupes terroristes doit continuer et nous ne devons pas oublier les victimes de Daesh.

En ce sens, l’action déterminée de la France contre l’impunité des crimes commis en Syrie et en Irak a pris plusieurs formes :

- Notre pays a soutenu plusieurs projets, dont l’enquête de la FIDH, qui visent à récolter les preuves des crimes commis par Daech à l’encontre des populations yézidies, en vue de l’ouverture de poursuites judiciaires.

- La France a coparainné la résolution 2379 du Conseil de sécurité des Nations unies, qui prévoit la mise en place d’une équipe d’enquête dédiée à la collecte de preuves relatives à l’ensemble des crimes perpétrés par Daesh en Irak.

- Enfin, rappelons également l’engagement de la France en faveur de la politique de « tolérance zéro » contre les violences sexuelles. Cette année, notre pays en fait l’un des axes d’intervention prioritaire de sa présidence du G7 pour identifier les pistes d’action afin de mieux prévenir les violences et faciliter la réintégration sociale des victimes.

En octobre 2018, à l’occasion de son entretien avec Nadia Murad, Prix Nobel de la paix 2018, le Président de la République a réaffirmé l’engagement de la France contre l’impunité des crimes commis en Syrie et en Irak, qui méritent, pour beaucoup, d’être qualifiés de crimes contre l’humanité.

Il a annoncé plusieurs initiatives importantes en faveur des populations yézidies :

- Tout d’abord que la France renforcerait son aide à la région de Sinjar, aussi bien en matière humanitaire que d’appui à la reconstruction. Elle a d’ores et déjà mobilisé 7,5 M€ pour venir en aide aux populations yézidies en Irak. Le président a aussi décidé d’apporter son parrainage au lancement par Nadia Murad d’un fonds pour la reconstruction du Sinjar, qui permettra notamment de créer des infrastructures, des écoles, des hôpitaux, et ainsi de favoriser le retour sur leur terre des populations yézidies déracinées.

- Le Président de la République a également annoncé qu’en réponse à la proposition de Nadia Murad, la France accueillerait cent femmes yézidies, victimes de Daesh, libérées mais bloquées et sans soins dans les camps de réfugiés du Kurdistan irakien. Vingt d’entre elles sont arrivées, avec leurs enfants, en décembre, et les autres ont suivi depuis début janvier.

C'est la première fois en France qu'une opération aussi importante est organisée concernant les femmes yézidies, c'est à l'honneur de notre pays de pouvoir accueillir ces femmes victimes.

Elles viennent rejoindre la communauté yézidie française qui est importante, puisqu’elle avoisine aujourd'hui 10.000 personnes. A l’image des 13 familles yézidies qui se sont installées dans la Drôme. Votre association, Voice of Ezidis, a, en ce sens, la belle mission d’apporter aide et soutien aux Yézidis dans leur installation et également faciliter leur intégration à la culture française et drômoise !

Je souhaite donc à Voice of Ezidis tout le succès qu’elle mérite.


Articles similaires

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.