Députée de la Drôme
Vice-Présidente de la Commission des Affaires étrangères
Membre de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes

Entrez votre texte ici

Presse

Dauphiné Libéré - 11 mars 2018

Après les avoir reçus à sa permanence valentinoise, cette fois, la députée s’est rendue dans la classe de CM2 de l’école Robert-Monnet.  Rappelons que cette classe a été retenue pour participer au Parlement des enfants (lire notre édition du 5 mars). Vendredi matin, Mireille Clapot est donc venue conseiller les élèves de Maéva Aldoma, la directrice de l’école, pour rédiger leur projet de loi sur la protection de la biodiversité. Les écoliers ont décidé de proposer un texte législatif sur l’installation de bacs de compostage dans chaque quartier.

Après la lecture des quatre articles du projet de loi, la classe fut divisée en deux groupes : les défenseurs du projet et un groupe de détracteurs demandant l’ajout de plusieurs amendements, à l’image de ce qui se déroule à l’Assemblée nationale.

Préciser le type de bacs de compostage, voir qui s’occupera de les installer et les entretenir, quels lieux d’installation, comment réglementer leur utilisation et prévoir peut-être des amendes pour les contrevenants. Autant de pistes de réflexion apportée par la parlementaire qui a rapidement instauré un dialogue entre les enfants.

D’ici mercredi, les élèves vont retravailler leur texte et le rendre ce 14 mars à l’inspection académique. Celle-ci choisira d’ici le 30 mars un seul projet de loi par académie avant une sélection nationale début mai pour n’en retenir que quatre. Fin de l’aventure le 20 juin, la classe lauréate étant choisie suite au vote électronique de toutes les classes participantes.

http://c.ledauphine.com/drome/2018/03/11/avec-la-deputee-les-eleves-peaufinent-leur-projet-de-loi-pour-le-parlement-des-enfants


Articles similaires

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.