Députée de la Drôme
Membre de la Commission des Affaires étrangères
Membre de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes

Entrez votre texte ici

En Commission des Affaires étrangères

Lors de la commission des Affaires étrangères du mercredi 11 décembre 2019, nous avons échangé nos points de vues avec Mme Laurence Boone, cheffe économiste de l'Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE).

 

Retrouvez ma question ci-dessous : 

 

Merci Madame la présidente et merci Madame la cheffe économiste pour votre brillant exposé.

 

Je vous propose une citation, une remarque et une question. La citation, elle est d'Alain "Il faut allier le pessimisme de la raison à l'optimisme de la volonté." La remarque c'est je me demandais en vous écoutant si les indicateurs de l'OCDE prennent vraiment compte la complexité du monde de 2019. En particulier, les externalités positives et négatives qui ne sont pas toujours dans le PIB, l'accès à la santé, l'accès à l'éducation, la transformation du travail gratuit des enfants et des femmes en travail rémunéré, ou au contraire la non prise en compte du travail domestique ou agricoles souvent non rémunéré, et la sous-estimation du prix du foncier lors du dédommagement des habitants.

Comme ça a été dit, demain Total sera assigné en référé à propos de la sous-estimation du dédommagement des habitants en Ouganda.

 

Ma question va porter plutôt sur les femmes, puisque les échanges commerciaux, internationaux ne sont pas toujours favorables aux femmes. Les femmes sont moins à même que les hommes de tirer parti de nouvelles opportunités, parce qu'elles ont des contraintes spécifiques au genre, un accès limité aux ressources : les terres, les biens, crédits, information, technologie ; un contrôle insuffisant sur ces dernières, un accès limité au marché, souvent de la discrimination juridique et puis des valeurs et des normes culturelles qui sont discriminatoires.

 

Alors l'OCDE s'occupe de ces questions puisque vous avez édicté un marqueur genre qui est un outil statistique intéressant. Est-ce que vous pouvez nous en dire plus sur le suivi de cet outil et la mise en place des actions ?

 

Merci.

Commission des affaires étrangères, Mme Laurence Boone cheffe économiste de l’OCDE

Articles similaires

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.