Députée de la Drôme
Membre de la Commission des Affaires étrangères
Membre de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes

Entrez votre texte ici

Déclaration de politique générale du Gouvernement de M. Jean Castex

Mon activité parlementaire

J'ai voté la confiance suite à la déclaration de politique générale de Monsieur Jean Castex, nommé Premier ministre le 3 juillet 2020, prononcée devant l’Assemblée nationale le 15 juillet 2020.

Cette déclaration marque l’entrée en fonction du nouveau gouvernement dont le Premier ministre est le chef.  A l’issue de cette déclaration, s’est tenu le vote de confiance lors duquel 345 députés se sont exprimés « pour », 177 députés « contre » et 43 se sont abstenus. 

 

Le Premier ministre, après avoir rendu hommage aux victimes du Covid19 et au personnel, a dressé le bilan du gouvernement de son prédécesseur. Il a ensuite présenté son programme pour les deux prochaines années.

 

  • Bilan du gouvernement précédent 

Le Premier ministre a salué le travail du gouvernement d’Édouard Philippe et a rappelé qu’avant la crise du Covid19 le taux de chômage était au plus bas depuis plus de dix ans, que le pouvoir d’achat était en forte progression et que la France était le pays le plus attractif d’Europe. 

 

  • Covid19

Après avoir rendu hommage aux victimes du Covid et au personnel mobilisé dans la lutte contre le Covid19, le Premier ministre a rappelé la nécessité d’adopter les geste barrière et de développer les dépistages pour éviter la propagation du virus.

Rappel que c’est la crise sanitaire la plus importante depuis la Seconde Guerre mondiale, que nous faisons face des plans sociaux, des faillites et des pertes d’emplois. 

 

  • Projet pour les deux années à venir

Sa première ambition est de réconcilier, souder ou ressouder ces « France si différentes ». Cela implique aussi de consolider et restaurer la confiance entre l’État, les corps intermédiaires et tous les territoires.  Ainsi la confiance reviendra, les résultats progresseront et la Nation sera ressoudée.

 

Parmi les mesures qu’il s’est engagé à prendre figurent : 

  • réinstaurer le Haut Commissariat général au Plan ;
  • lutter contre le chômage et préserver l’emploiqui constitue « la priorité absolue du gouvernement pour les dixhuit prochains mois" ;
  • favoriser l’embauche des jeunes de moins de 25 ans grâce à un dispositif d’exonération des charges pour toute entreprise quelle que soit sa taille ;
  • réaliser la rénovation urbaine de 300 quartiers, sur 450 concernés, avant la fin 2021;
  • investir 25 milliards d’euros dans la recherche publique pour les dix prochaines années ;
  • allouer 40 milliards d’euros à l’industrie ;
  • investir 6 milliards d'euros dans le système de santé ;
  • consacrer 20 milliards d'euros à l'écologie ;
  • revalorisation de 100 euros l'allocation de rentrée scolaire ;
  • lutter les séparatismes notamment par un projet de loi présenté à la rentrée ;
  • créer des juges de proximité pour les incivilités quotidiennes ;
  • affecter l’intégralité des emplois du PLF 2021 (sauf exception) aux services départementaux (aucun ne sera affecté aux administrations centrales).

Articles similaires

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.