Députée de la Drôme
Vice-Présidente de la Commission des Affaires étrangères
Membre de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes

Entrez votre texte ici

Presse

7 février 2019 - Le Dauphiné Libéré - 

 

Vendredi 1er  février, le centre de médiation de Valence présentait ses vœux, en présence de nombreuses personnalités, dont la présidente du tribunal de grande instance, Mme  Isabelle Théry, et de Mme  Mireille Clapot, députée LaRem de la 1re  circonscription de la Drôme.

C’était, pour France Massot, présidente du centre, l’occasion de faire un point sur les actions passées et les orientations nouvelles, comme, par exemple la convention signée avec le tribunal administratif de Grenoble pour des litiges entre des agents et leurs hiérarchies ou des particuliers avec l’administration ; de même, l’inscription des médiateurs (trices) de Valence à la cour d’appel de Nîmes.

Elle rappelait que tous ont suivi une formation d’au moins 200 heures débouchant sur un diplôme, et la nécessité de pratiquer régulièrement.

Une permanence est assurée tous les samedis matins, dans les nouveaux locaux du centre de médiation (qu’il partage avec la jeune chambre économique), Place des Clercs.

Pour être performant et pertinent, un(e) médiateur (trice) doit se former régulièrement. Ainsi a-t-il été organisé une session avec la maison des avocats de Lyon, pour sensibiliser et mobiliser les avocats lyonnais à la médiation.

Les 7 et 8 mars, aura lieu une nouvelle formation, sur la communication non violente.


Articles similaires

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.