Députée de la Drôme
Vice-Présidente de la Commission des Affaires étrangères
Membre de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes

Entrez votre texte ici

Presse

1er février 2019 - Le Dauphiné Libéré

Comme Nathalie Nieson (lire ci-contre), Mireille Clapot et Bernard Buis ont peu goûté aux attaques du maire LR de Valence, Nicolas Daragon. Plutôt que de répondre à chaud, les parlementaires LREM de la Drôme jouent la carte de l’apaisement, et appellent les citoyens à répondre à l’invitation du grand débat national dans un communiqué conjoint. « C’est une belle opportunité pour que tous les points de vue s’expriment et que des mesures d’intérêt général s’élaborent en commun. Le temps est donc à l’apaisement et à la construction, dans un cadre propice, au plus près de vous. » Et de rappeler que chacun peut, dans sa commune, « organiser et/ou participer à cet exercice démocratique ».

Les réunions du grand débat déjà prévues : le 2 février à Tain-l’Hermitage, le 4 février à Alixan, le 7 février à Dieulefit, le 8 février à Saint-Marcel-lès-Valence, le 11 février à Chanos-Curson et à Alixan, le 12 février à Valence, le 13 février à Valence, le 16 février à Valence, le 22 février à Saint-Marcel-lès-Valence, le 8 mars à Valence, et le 2 mars à Saint-Marcel-lès-Valence.


Articles similaires

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.