Députée de la Drôme (1ère circonscription)
Présidente de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes
Vice-Présidente de la Commission des Affaires étrangères

Entrez votre texte ici

Loi anti-casseurs : pourquoi la députée LREM Mireille Clapot s’est abstenue ?

06 Fév 2019 Mireille Clapot Presse

6 février 2019 - Dauphiné Libéré - Thibault CARAGE

Ce mardi 5 février, l’Assemblée nationale a largement adopté la loi anti-casseurs. La députée LREM de la première circonscription de la Drôme, Mireille Clapot, s’est elle abstenue, à l’instar de 49 autres parlementaires. Pourquoi ce vote ? Pour l’élue, le texte « râtisse trop large » et « ouvre une porte dangereuse ». Si elle assume son désaccord avec ce texte, Mireille Clapot adhère toujours à la majorité parlementaire. « Je suis convaincu que toutes les réformes sont bonnes. Nous devons même aller plus vite sur certains sujets », affirme la députée drômoise.


Articles similaires

Derniers articles

Je m'engage auprès des associations

C'est l'heure de la rentrée !

Perspectives et engagements pour cette nouvelle mandature

Catégories

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion