Députée de la Drôme
Présidente de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes
Membre de la Commission des Affaires étrangères

Entrez votre texte ici

Mon engagement au profit des acteurs du service à la personne

Mes engagements

Depuis le début de mon mandat, j'ai toujours été attentive aux revendications et conditions de travail des personnels de santé et de services à la personne.  Je suis donc restée mobilisée à faire entendre leur voix en première ligne de la crise sanitaire.

Mobilisation pour la revalorisation salariale des aides à domicile du secteur privé

A ce titre, le 19 avril, j’ai rencontré Jean-Sébastien MAGNIN, délégué départemental de la Fédération Française des Services à la Personne et de Proximité (Fédésap) qui appelle à une revalorisation des salaires pour l’ensemble des professionnels du secteur de l’aide à domicile dans le cadre du Ségur de la Santé. 

Le 1er avril dernier, Brigitte Bourguignon, Ministre déléguée à l’autonomie, avait en effet annoncé une revalorisation historique des salaires du secteur de l’aide à domicile à compter d’octobre 2021. Pour la Fédésap, ces annonces sont inadaptées car elles ne concernent que les aides à domicile du secteur associatif et créent une iniquité entre les aides à domicile selon leur convention collective. Je me suis donc engagée à alerter le gouvernement sur cette inégalité profonde, qui risque de grandement fragiliser ce secteur essentiel à l’accompagnement de nos concitoyens les plus fragiles.

Mon engagement politique pour les acteurs du secteur de la santé:

Dès janvier, j’ai tenu à rencontrer le personnel et les équipes de direction des EHPAD de ma circonscription afin d’échanger sur leurs conditions de travail en cette période si difficile. Les mesures du Ségur de la Santé portées par le gouvernement revalorise à hauteur de 183 € nets par mois la rémunération des professionnels non médicaux des établissements à but non lucratif tels que les EHPAD, qu’ils soient publics ou privés.

La « Prime Grand Age » de 118 € par mois, versée aux fonctionnaires titulaires et stagiaires relevant du cadre d’emploi des auxiliaires de soins territoriaux exerçant des fonctions d’aide-soignant ou d’aide médico-psychologique ainsi qu’aux agents contractuels exerçant des fonctions similaires dans les EHPAD, permet par ailleurs de revaloriser les métiers de l’accompagnement aux personnes âgées et d’encourager l’emploi.

En décembre, je recevais un collectif de sages-femmes mobilisées en faveur de meilleures conditions de travail.  

Je leur ai apporté mon soutien dans cette initiative : la loi RIST promulguée le 26 Avril 2021 élargit entre autres les capacités de prescription des sages-femmes (possibilité de prescrire des arrêts de travail de plus de 15 jours, le dépistage et les traitements pour les infections sexuellement transmissibles - IST...)

et apporte de nombreuses avancées (dispositif des protocoles de coopération entre professionnels de santé, élargissement des capacités de prescription des masseurs-kinésithérapeutes, des ergothérapeutes et des orthophonistes, gouvernance de l'hôpital...)


Articles similaires

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.