Députée de la Drôme (1ère circonscription)
Présidente de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes
Vice-Présidente de la Commission des Affaires étrangères

Entrez votre texte ici

Plan Vélo : un plan ambitieux pour tripler la part du vélo dans nos déplacements quotidiens.

18 Sep 2018 Mireille Clapot Fil d'actualités

 « Pour la qualité de vie, pour la transition écologique, pour des questions de santé, développer l’utilisation du vélo est prioritaire. » 

 

Edouard PHILIPPE, Premier Ministre

Elaboré suite aux Assises de la Mobilité, Edouard PHILIPPE a présenté vendredi 14 septembre le "Plan Vélo".

UN CONSTAT :

 

« La part des déplacements à vélo en France reste bien trop basse » : moins de 3% des déplacements quotidiens, contre 10% en Allemagne et 28% aux Pays-Bas. Edouard PHILIPPE

DES OBJECTIFS :

  • Nous devons changer la donne  car « les bénéfices du vélo sont connus, pour la santé comme pour l’environnement. » (François DE RUGY, CP, 14/09/2018).

 

  • « Il faut arrêter de regarder le vélo avec condescendance. » (Elisabeth BORNE, CP, 14/09/2018) Ce plan doit permettre de tripler la part du vélo dans les déplacements quotidiens des Français pour atteindre 9% en 2024, quand la France accueillera les Jeux olympiques.

 

  • « L’objectif, c’est de le mettre en place le plus rapidement possible. » (Edouard PHILIPPE, Ouest France, 14/09/2018) Certaines mesures seront applicables dès 2019, d’autres en 2020.

Son succès reposera sur la mobilisation de tous les acteurs de terrain : collectivités, entreprises, associations. « Ce plan est un point de départ d’une dynamique collective. » (Elisabeth  BORNE)

 

Les 4 orientations du plan

 

1.       le développement d’aménagements cyclables de qualité

-          Aujourd’hui, de nombreux territoires ne bénéficient pas encore d’un réseau de pistes cyclables permettant un déplacement en vélo fluide et sûr.

-          Demain, un fonds national « mobilité actives », d’un montant de 350 M€, aidera les collectivités territoriales à financer des infrastructures permettant de réduire les discontinuités entre les pistes cyclables et de faciliter les franchissements dangereux

                          

2.       la lutte contre le vol

-          Aujourd’hui, plus de 300 000 foyers sont victimes d’un vol de vélo chaque année.

-          Demain, le marquage des vélos – permettant à la police de restituer les vélos retrouvés à leur propriétaire – sera généralisé, et des mesures seront prises pour développer le stationnement dans les bâtiments et dans les gares.

                                           

3.       la mise en place d’un cadre incitatif, notamment fiscal

-          Aujourd’hui, le barème fiscal sur lequel s’appuient les entreprises pour rembourser leurs salariés de leurs déplacements inclut les différents modes mécaniques mais pas le vélo.

-          Demain, tous les employeurs privés et publics pourront contribuer au frais de déplacement à vélo de leurs salariés via un « forfait mobilité durable » jusqu’à 400 €/an en franchise d’impôt et de cotisations sociales. (l’Etat, en tant qu’employeur, proposera un forfait de 200€/an).

 

4.       la promotion d’une véritable culture du vélo

-          Aujourd’hui, on estime que 2 à 10% des Français n’ont jamais appris à faire du vélo, et le vélo n’est pas encore considéré comme un mode de transport à part entière.

-          Demain, l’apprentissage précoce du vélo sera généralisé, en partenariat avec le ministère des Sports, l’Éducation nationale et la Sécurité routière.


Articles similaires

Derniers articles

Je m'engage auprès des associations

C'est l'heure de la rentrée !

Perspectives et engagements pour cette nouvelle mandature

Catégories

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion