Députée de la Drôme
Membre de la Commission des Affaires étrangères
Membre de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes

Entrez votre texte ici

Mon activité parlementaire

Moment d’émotion et de recueillement, en ce début d’après-midi du mardi 9 avril, à proximité de l’Assemblée nationale.

Il y a un an, Armelle Cizeron, collaboratrice parlementaire, disparaissait tragiquement, renversée par un camion, alors qu’elle se rendait, en vélo, à l’Assemblée nationale.
Au cours d’une cérémonie, un vélo blanc a été déposé, à l’angle du pont de la Concorde et du quai d’Orsay pour attirer l’attention des usagers sur le caractère accidentogène de cette zone après le tragique accident. Le vélo blanc sera retiré une fois les travaux de sécurisation de ce carrefour réalisés.

Afin d’accompagner cet événement d’engagements concrets, un petit groupe de collègues député-e-s a travaillé, depuis un an, pour proposer, dans une logique transpartisane, deux amendements que j’ai cosignés.

  • L’un propose de matérialiser les angles-morts sur les poids-lourds pour les rendre visibles pour les autres usagers,
  • L’autre de donner la possibilité au maire de restreindre la circulation des poids-lourds dépourvus de dispositif de détection des usagers vulnérables.

Ils seront présentés, en mai, lors de l’examen du projet de loi d’orientation des mobilités, pour que le vélo reste un moyen sûr et agréable de se déplacer.


Particulièrement sensible à la sécurité des cyclistes de tous âges, je m'engage en ce sens.


Articles similaires

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.