Députée de la Drôme
Présidente de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes
Membre de la Commission des Affaires étrangères

Entrez votre texte ici

Les apports du numérique dans le processus électoral

Actualités de la CSNP

Mieux inscrire les électeurs et les informer pour faire davantage voter.

Devant l’abstention record aux dernières élections, la CNSP (Commission Supérieure du Numérique et des Postes) présidée par Mireille CLAPOT a remis un avis sur la modernisation et les apports du numérique aux processus électoraux. Cette commission parlementaire bicamérale et transpartisane a exploré les possibilités offertes par le numérique.

Pour la commission, plusieurs obstacles pratiques ou techniques pourraient être levés et de nouvelles initiatives devraient être expérimentées afin de stimuler la participation. Le numérique peut représenter à cet égard une opportunité de faciliter le parcours votant des citoyens et l’adapter à une société davantage mobile et connectée.

La Commission supérieure du numérique et des postes (CSNP) formule en ce sens dix recommandations et pistes de réflexions visant à améliorer les processus électoraux.

Ces 10 recommandations portent sur les axes suivants :

  • Simplifier la procédure d’inscription sur les listes électorales
  • Mieux informer les français sur les échéances électorales
  • Repenser la dématérialisation de la procédure de procuration
  • Expérimenter le vote par correspondance

En revanche, elle fait preuve de prudence sur le vote par internet. Retrouvez l'avis complet


Articles similaires

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion