Députée de la Drôme
Vice-Présidente de la Commission des Affaires étrangères
Membre de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes

Entrez votre texte ici

Presse

Le Dauphiné Libéré - 6 juillet 2018

La loi contre les rodéos urbains a (enfin) été votée à l’Assemblée nationale. Portée notamment par la députée LREM de la 1recirconscription de la Drôme Mireille Clapot, la proposition a été adoptée à l’unanimité des 94 députés votants (sur 577 tout de même !) mercredi soir. Elle passera par la case Sénat le 24 juillet, avant une application dès le lendemain si le Palais du Luxembourg la valide. Cette loi qualifiera le rodéo motorisé de délit, passible d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende. Le véhicule pourra aussi être confisqué par les forces de l’ordre. De nouvelles sanctions qui ne plaisent pas à Nicolas Daragon, qui regrettait hier « une avancée insuffisante » qui « mériterait d’être complétée ». Le maire LR de Valence dénonce depuis plus d’un an les mauvais comportements à deux-roues, et avait lancé un appel aux parlementaires pour durcir la loi. Ce qui devrait être le cas au beau milieu de l’été, sauf énorme surprise…


Articles similaires

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.