Députée de la Drôme (1ère circonscription)
Présidente de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes
Vice-Présidente de la Commission des Affaires étrangères

Entrez votre texte ici

19 mars , présente à la journée nationale du souvenir et de recueillement

28 Mar 2022 Mireille Clapot Mes actions en circo'

Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc. La France commémore le 60ème anniversaire des accords d’Evian et rend hommage à l’ensemble des civils et militaires tombés. L’occasion en cette journée d’être présente aux côtés des anciens combattants, notamment de Tain l’Hermitage et de Valence.
Depuis 2017, conformément aux engagements du Président de la République, le Gouvernement et la majorité ont poursuivi, avec constance, une politique de maintien et d’extension des droits en faveur du monde combattant. L’ensemble des droits à réparation et à reconnaissance du monde combattant est maintenu. Aucun dispositif fiscal ni budgétaire n’a été remis en cause : c’est le signe d’une volonté politique forte de reconnaître le sacrifice de nos Anciens combattants et de leurs ayant-droits. Ces quatre dernières années, de nombreuses mesures ont été prises en faveur des Anciens combattants :

Augmentation de la valeur du point « pension militaire d’invalidité » (PMI) : pour rattraper le retard par rapport à l’inflation du montant de la retraite du combattant et des pensions militaires d’invalidité. Le point PMI est passé à 15,05 € le 1er janvier 2022. Tous les deux ans, cette évolution sera réévaluée en fonction de l’inflation. Cela constitue un effort de 32,8 millions d’euros en 2022.

Pour les conjoints survivants de grands invalides de guerre, une hausse de la pension accordée à celles et ceux qui ont renoncé à toute activité pendant plus de 15 ans pour apporter des soins constants à leur conjoint grand invalide (0,6 M€ pour 460 bénéficiaires environ), en 2020 ; une mesure d’harmonisation des conditions d’octroi de la pension de réversion des conjoints survivants d’Anciens combattants ayant servi avant ou après 1962.

 Attribution de la carte du combattant aux Anciens combattants présents en Algérie entre le 1er juillet 1962 et le 1er juillet 1964. Celle-ci bénéficie à plus de 37 500 Anciens combattants.

Extension du bénéfice de la demi-part fiscale aux conjoints survivants, âgés de 74 ans et plus, d’un ancien combattant dès lors que celui-ci aura perçu la retraite du combattant.

Des mesures de reconnaissance envers les harkis et de solidarité en faveur de leurs enfants : avec le doublement de l’allocation viagère et la mise en place du Fonds de solidarité en 2019 et la loi envers les harkis en 2022. Un quinquennat qui accompagne les Anciens combattants

Je me réjouis que nous ayons porté une attention constante aux Anciens Combattants. Plusieurs demandes d'associations, qui étaient jusqu’alors restées sans réponse, ont été mises en œuvre par Mme Geneviève DARRIEUSSECQ, secrétaire d’État puis ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la Mémoire et des Anciens combattants.


Articles similaires

Derniers articles

Je m'engage auprès des associations

C'est l'heure de la rentrée !

Perspectives et engagements pour cette nouvelle mandature

Catégories

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion