Députée de la Drôme
Vice-Présidente de la Commission des Affaires étrangères
Membre de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes

Entrez votre texte ici

Presse

Dauphiné Libéré - 29 avril 2018

Les simulateurs de Mimbus équiperont-ils le Centre de formation des apprentis (CFAI) que veut mettre en place l’UIMM Drôme-Ardèche ? La Région ayant perdu sa compétence en matière d’apprentissage, le projet est suspendu. Le président Blaise le défend avec conviction.

À ceux qui douteraient de la pertinence d’une telle structure, qui pourrait doublonner avec des formations dispensées par ailleurs, le président de la chambre patronale drômardéchoise de la métallurgie rétorque : « Pourquoi serions-nous assez stupides pour former des jeunes dont nous n’aurions pas besoin ? » À l’horizon 2025, la seule métallurgie recrutera 125 000 collaborateurs par an (1 200 en Drôme-Ardèche). Or, alors que 3 000 postes sont actuellement à pourvoir dans la Drôme et en Ardèche, le secteur est confronté à « une pénurie de compétences ».

Ce CFAI est une partie de la solution. L’UIMM nationale s’est engagée à le financer à hauteur de 50 %. Reste à trouver les 50 % restants. La députée (LREM) Mireille Clapot promet qu’elle le soutiendra. La profession attend des actes.


Articles similaires

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.