Députée de la Drôme (1ère circonscription)
Présidente de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes
Vice-Présidente de la Commission des Affaires étrangères

Entrez votre texte ici

Non à la junte malienne : la France retire ses troupes du Mali

29 Mar 2022 Mireille Clapot En Commission des Affaires étrangères

La coopération entre un pays tiers et la France ne peut se faire que si certains principes fondamentaux, et en premier lieu celui de la démocratie, sont respectés. C’est ce qu’a voulu montrer le gouvernement en retirant les troupes de l’opération Barkhane du Mali.

Je me suis engagée sur la nécessité pour la France de reconsidérer sa position au Sahel lors des nombreuses réunions de la commission des affaires étrangères sur le sujet. Je soutiens ainsi la position française d’un retrait de la force Barkhane au Mali. Depuis trop longtemps, la junte malienne qui a pris le pouvoir par un coup d’Etat en août 2020, ne respecte pas ses engagements et s’isole sur la scène internationale.

Le retrait des troupes françaises n’est pas un aveu d’échec : la présence française a permis la neutralisation de nombreux djihadistes et chefs d’organisations terroristes, contribuant ainsi à stabiliser la zone et à protéger les français en métropoles. Mais ce retrait est l’aboutissement d’un isolement progressif de la junte qui rejette les élections démocratiques pourtant promises et le dialogue avec les partenaires occidentaux réunis dans la task force Takuba dont l’objectif est la lutte contre le djihadisme dans la zone Sahel. Force est de constater que les conditions d’une intervention française ne sont plus réunies, et que la coopération ne peut s’effectuer que si les deux gouvernements partagent la même vision.

Cette décision est aussi motivée par une stratégie française depuis plusieurs années de retirer progressivement une partie de ses troupes. Mais loin de signifier un abandon de notre mission fixée de lutte contre le terrorisme, la France continue le combat aux cotés de ses alliés européens. Ainsi, la France a réaffirmé son engagement dans la zone Sahel auprès des autres pays avec qui la coopération se déroule pour le mieux.

Nous continuerons à lutter contre le djihadisme, une menace pour tous.

 


Articles similaires

Derniers articles

Je m'engage auprès des associations

C'est l'heure de la rentrée !

Perspectives et engagements pour cette nouvelle mandature

Catégories

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion