Députée de la Drôme (1ère circonscription)
Première Vice-présidente de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes
Vice-Présidente de la Commission des Affaires étrangères

Entrez votre texte ici

QAG : ma question à Marina Ferrari, Secrétaire d'État chargée du Numérique sur l'intelligence artificielle


En séance de Questions au Gouvernement, j'ai interrogé Madame Marina Ferrari, Secrétaire d'État chargée du numérique, sur l'intelligence artificielle. En tant que Vice-présidente de la Commission supérieure du numérique et des postes et auteure d'un avis sur la régulation de l'intelligence artificielle, j'ai mis en exergue l'importance pour l'Europe, de prendre pleinement part à cette révolution technologique. J'ai également interpellé sur le choix de Mistral AI, une start-up française, symbole de l'indépendance technologique européenne, de renoncer à l'open source et d’opter pour un  partenariat avec Microsoft.

video-play-icon

Articles similaires

Derniers articles

Organisations terroristes et armes autonomes : ma question en Commission des affaires étrangères

Vers un premier traité international sur l'IA ? Débat sur le projet de Convention-cadre sur l’intelligence artificielle

Mes engagements pour une régulation éthique de l'IA et un avenir numérique responsable

Catégories

Réalisation & référencement Faire un site web de politique

Connexion